Paolo PINO, Dialogi di pittura , éd. E. Camesasca, Rizzoli, Milan, 1954, : « La troisième et dernière partie de la peinture est le coloris ; celui-ci consiste dans la composition des couleurs sur les parties offertes à la vue, car celles qui sont cachées ne nous concernent pas, la peinture étant précisément un art visuel (…). Les qualités de la couleur sont infinies et impossibles à expliquer par les mots, car chaque couleur en elle-même ou composée avec d’autres peut produire des effets multiples et aucune couleur ne réussit le moins du monde par elle seule à produire un effet naturel, sans qu’y participent l’intelligence et la pratique d’un bon maître. »